Míá Dó Atíwó (Plantons des arbres)

Nouveau projet en cours de l’association!
Aidez nous à le financer ! 

L’objectif de ce projet est de lutter contre la déforestation et le brûlis afin d’améliorer les conditions socio-économiques des cultivateurs et les conditions écologiques de la région de Kloto au Togo.

Présent depuis 1990 dans la Commune de Kpalimé, nous avons constaté au fur et à mesure des années, la dégradation de l’écosystème forestier de cette région.
Elle est principalement due à la culture itinérante sur brûlis, à la déforestation, et à l’introduction de nouvelles variétés de café et de cacao dites héliophiles (espèce végétale ayant d’importants besoins en lumière pour se développer).
Si rien n’est fait, ces terres seront inexploitables dans quelques décennies avec des conséquences dommageables pour les populations futures.
Actuellement, la prise de conscience est présente mais les solutions absentes : les cultivateurs ne savent pas comment empêcher la dégradation des sols. Il manque une vision globale du phénomène car chacun cultive sa parcelle.
C’est pourquoi une sensibilisation des agriculteurs, couplé à une formation à l’agro-foresterie est indispensable. Il est nécessaire d’accompagner les villageois dans cette transition.

Les objectifs du projet sont : 
– La Création de trois pépinières pendant la saison sèche (hiver 2016-2017).
– L’achat de plants.
– La plantation sur trois parcelles expérimentales d’arbres fertilitaires (arbres qui nourrissent le sol par leurs nodules azotés) et d’autres essences pendant la saison des pluies (été 2017).
– L’organisation d’événements de sensibilisation et de formation à l’agro-foresterie et à l’agro-écologie des villageois.

L’objectif final serait d’amener le plus grand nombre de cultivateurs à travailler avec cette méthode.

Pour participer au financement de ce projet, cliquez sur le lien suivant :
https://www.helloasso.com/associations/go-to-togo/collectes/mia-do-atiwo-plantons-des-arbres

Survival (Bob Marley)

Comment pouvez-vous être assis là
à me dire que vous vous en souciez
alors que chaque fois
que je regarde autour de moi,
les gens souffrent, partout.

Certains ont tout, certains n’ont rien.
Certains ont des espoirs et des rêves.
Certains n’ont pas de ressources.
Certains ont la fierté et la honte.
Certains ont des complots et des plans.
Certains n’ont pas de but.
Certains extériorisent leur bon côté.
Certains gardent leur bon côté en eux.
Certains n’ont pas la force de se dresser.
Certains n’attendront pas longtemps.

Alors mes frères, mes sœurs,
les sermons et le bavardage c’est fini.
Nous devons vivre pleinement maintenant.
Nous sommes les survivants,
la survie noire.

Dans cette époque
d’inhumanité technologique,
d’atrocité scientifique,
de mauvaise philosophie atomique,
dans un monde qui impose
l’insécurité à vie,
nous sommes les survivants,
la survie noire.

Un brave homme n’est jamais
honoré en son pays.
Rien ne change, rien d’étrange.
Tous ensemble maintenant.
Nous devons survivre,
nous devons survivre
pour vivre égaux
aux yeux du Tout-puissant.

PHIL EST PARTI

phil24

phil4

phil18Je suis debout au bord de la plage.

Sauvage passe dans la brise du matin et part vers l’océan.

Il est la beauté, il est la vie.

Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.

Mon frère à mes côtés dit : « Il est parti. »

Parti ? Vers où ?

Parti de mon regard, c’est tout …

Son mât est toujours aussi haut,

sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.

Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.

Au moment où mon frère près de moi dit : « Il est parti »,

il y en a d’autres qui le voyant poindre à l’horizon et venir vers eux

s’exclament avec joie : « Le voilà ! … »

fermenatural2
Kuma Tsidje

fermenatural1

Une veillée de prières, de témoignages et de musique traditionnelle (akpéssé)

aura lieu le vendredi 28 décembre 2012, place Bob Marley, à Kuma Tsidje, Togo

placebmw1
Place Bob Marley